globe


globe

globe [ glɔb ] n. m.
XIVe; lat. globus
Corps sphérique ou sphéroïdal.
1Boule, sphère. Le centre, le diamètre d'un globe. Petit globe. globule. Littér. Le globe d'un sein. Anat. Globe oculaire. œil.
2Vieilli Sphère (d'un astre). 2. orbe. Le globe du Soleil, de la Lune. Globe de feu : météore. — Mod. LE GLOBE TERRESTRE, ou absolt LE GLOBE : la Terre. Formation du globe terrestre. Bouleversements, cataclysmes qui ont modifié la surface du globe. Moitié du globe. hémisphère. Une partie, une région du globe, de la surface terrestre. Carte du globe. mappemonde, planisphère. Voyageur qui parcourt le globe. globe-trotter.
3Sphère matérielle représentant le globe terrestre, le globe céleste (cf. Sphère armillaire). « un globe terrestre de verre, éclairé intérieurement et qui tournait avec lenteur » (Bosco).
4Sphère ou demi-sphère creuse de verre, de cristal. Le globe d'un luminaire. « et tombant des globes laiteux, une lumière de sacristie » (Romains). Couronne de mariée, pendule sous globe. Fig. Mettre qqn, qqch. sous globe, le tenir à l'abri de tout danger.

globe nom masculin (latin globus) Corps sphérique, sphère : Le diamètre d'un globe. Objet en verre dont la forme rappelle une sphère, une demi-sphère pour couvrir ou préserver quelque chose : Une pendule sous globe. Littéraire. Objet plus ou moins rond, affectant la forme d'une sphère ou d'une demi-sphère : Les deux globes de ses seins. La Terre, le monde : La moitié du globe est concernée. Sphère, mobile autour d'un axe, sur laquelle est dessinée une carte de la Terre, avec les latitudes et les longitudes. Enveloppe sphérique transparente destinée à protéger les sources de lumière ainsi qu'à modifier la répartition du flux lumineux. Symbole de la souveraineté, souvent surmonté d'un phénix, qui fut adopté par les empereurs romains et, à leur imitation, par les rois barbares. (Les princes chrétiens le surmontèrent d'une croix ou d'un ange.) Boucherie Morceau de bœuf de demi-gros correspondant au membre postérieur débarrassé du gîte de derrière. Céramique Partie d'un four à porcelaine dans laquelle on fait subir à la porcelaine crue une première cuisson, ou dégourdi, vers 900 °C. Pêche Filet carré, fixé par deux angles à des pieux et retenu aux deux autres par des cordes qui s'enroulent sur un cabestan quand on le relève. Zoologie Poisson (tétra-odontidé) des régions tropicales, dont les dents se soudent en 4 plaques formant bec. (La peau est nue ou couverte d'épines, la chair est vénéneuse.) ● globe (expressions) nom masculin (latin globus) Globe céleste, sphère sur laquelle est dessinée une carte du ciel. Mettre, garder quelque chose sous globe, le garder à l'abri de tout. Globe utérin, saillie formée par l'utérus bien rétracté, au-dessus de la symphyse pubienne, après l'accouchement. Globe oculaire, l'œil. Globe vésical, distension de la vessie par une rétention d'urine. ● globe (synonymes) nom masculin (latin globus) Médecine. Globe oculaire
Synonymes :
- coque oculaire

globe
n. m.
d1./d Corps sphérique ou à peu près sphérique. Le globe de l'oeil.
d2./d Le globe terrestre ou, absol., le globe: la Terre. Faire le tour du globe.
Globe terrestre, céleste: sphère sur laquelle figure la représentation de la Terre, du Ciel.
d3./d Sphère creuse, ou calotte sphérique en verre. Le globe d'une lampe. Une pendule sous globe.

⇒GLOBE, subst. masc.
A. — 1. Corps sphérique ou sphéroïdal. Centre, circonférence, diamètre, superficie d'un globe. Certains météores se présentent sous la forme d'un globe (Ac.) :
1. Elle tira le collier tout entier. Qu'il était lourd! Elle n'aurait pas pensé que des perles presque sans monture pussent peser d'un tel poids à la main. Les globes de nacre étaient tous d'une merveilleuse rondeur et d'un orient presque luminaire.
, Aphrodite, 1896, p. 209.
En globe. Dans les autres mammifères nous trouverons des différences de nombre, de forme, et même, jusqu'à un certain point, de structure. Dans les uns, l'estomac est alongé; dans d'autres, il est plus ou moins ramassé en globe (CUVIER, Anat. comp., 1805, p. 371).
[En parlant d'un astre] Masse sphérique ou sphéroïdale. Globe lunaire; globe du soleil. Nous avons beau savoir que le soleil est un globe immense, nous le voyons toujours sous l'aspect d'un disque de quelques pouces (DURKHEIM, Divis. trav., 1893, p. 69). La lumière augmentait au-dessus de la forêt, et les franges flottantes de la brume devaient voir déjà le globe rouge de la lune entre les collines (R. BAZIN, Blé, 1907, p. 38) :
2. La condensation s'opérant alors autour de quelques centres d'attraction, finira par former deux ou trois globes séparés : d'où la formation d'une étoile double ou multiple.
POINCARÉ, Hyp. cosmogon., 1911, p. 70.
a) En partic. Le globe terrestre ou, absol., le globe. La Terre. Le feu central avait brisé la croûte du globe, soulevé les terrains, fait des crevasses (FLAUB., Bouvard, t. 1, 1880, p. 90) :
3. À quelque dix ou quinze kilomètres au-dessus du globe terrestre, toute lumière disparaît et la nuit est profonde qui nous entoure.
GREEN, Journal, 1938, p. 123.
SYNT. Écorce, enveloppe, région, surface du globe; physique, révolution, sphéricité du globe; formation, histoire, constitution interne du globe; faire le tour du globe.
b) Spécialement
) Représentation matérielle de la terre sous forme d'une sphère tournant autour d'un axe, et sur laquelle figure l'emplacement des continents et des mers. Sur ces rayons, des registres, des livres, des cartes de géographie et un globe terrestre (LAMART., Voy. Orient, t. 2, 1835, p. 425).
Absol. Nous restâmes quelque temps debout devant une table à faire tourner ce globe avec l'espèce de rêverie qu'inspire toujours l'image, même si abrégée, de ce monde que nous habitons (DURAS, Édouard, 1825, p. 172).
) Globe céleste. Sphère qui représente les principales constellations :
4. L'inscription du globe céleste porte que toutes les étoiles du firmament et toutes les planètes y sont placées au lieu même où elles étaient à la naissance de ce fameux monarque.
JOUY, Hermite, t. 3, 1813, p. 145.
) Globe impérial. Boule souvent surmontée d'une couronne ou d'une croix symbolisant le pouvoir et la puissance souveraine des princes :
5. Charlemagne est fort beau, mais, selon moi, un peu trop en colère. Il a un genou en terre, et, la manière dont il regarde le globe impérial qu'il a dans la main, fait un peu trop penser à un joueur de boule qui prépare un coup superbe.
J.-J. AMPÈRE, Corresp., 1824, p. 314.
2. a) Sphère ou sphéroïde de verre, de cristal, etc., généralement opaque, destiné à protéger une source lumineuse et à en diffuser le flux lumineux. Globe électrique. Une petite table éclairée par une bougie renfermée dans un globe de verre (MÉRIMÉE, Carmen, 1847, p. 21). Le vestibule était éclairé par une petite lampe à globe d'albâtre suspendue au plafond (PONSON DU TERR., Rocambole, t. 1, 1859, p. 53). Le globe de la lampe, couvert d'un papier rose, épandait une lumière tranquille (FLAUB., Bouvard, t. 2, 1880, p. 59). V. bec ex. 13.
b) Demi-sphère creuse de verre, de cristal que l'on place sur certains objets afin de les préserver de l'air, de la poussière. Mettre un objet fragile ou précieux sous globe pour le conserver (Ac.). Je songe à la pauvre mariée dont la couronne est là sous un globe (A. FRANCE, Lys rouge, 1894, p. 31). Sur la cheminée, des deux côtés d'une pendule en albâtre, sous globe, deux grands vases d'albâtre ajouré, sous globes, pareillement (GIDE, Caves, 1914, p. 765).
P. ext. :
6. Deux enfants Jésus de cire, ornés de perruques en coton, sont de chaque côté de la cheminée, sous de petits globes de verres carrés.
CHAMPFL., Bourgeois Molinch., 1855, p. 57.
Loc. fig. et fam. C'est à mettre sous globe. ,,Se dit ironiquement d'une parole ou d'une action tellement extravagante qu'on veut en conserver le souvenir`` (Ac. 1932).
B. — [P. anal. de forme; en parlant de certaines parties du corps humain] Partie du corps qui présente une forme sphérique ou arrondie. Globe de l'œil. Ses mains erraient sur les bras nus, pressaient la taille froide et dure, descendaient le long des jambes, caressaient le globe du ventre (, Aphrodite, 1896, p. 100). Le sang lui injectait le visage, et ses deux globes oculaires semblaient repoussés au dehors par l'indignation (BOYLESVE, Leçon d'amour, 1902, p. 142) :
7. Elle écarte son fichu, elle dégrafe son corsage, elle sort un beau globe de sein fleuri, elle le penche sur la bouche affolée et les cris s'arrêtent.
GIONO, Baumugnes, 1929, p. 201.
Spécialement
Globe corné. ,,Formation constituée par des cellules épithéliales kératinisées concentriquement imbriquées à la manière des écailles d'un bulbe d'oignon`` (Méd. Biol. t. 2 1971). Drew et Fischer ont observé, dans les cultures de peaux d'oiseaux et de mammifères, la constitution de globes cornés caractéristiques (J. VERNE, Vie cellul., 1937, p. 76).
OBSTÉTRIQUE. Globe de sécurité, de sûreté, utérin. Masse sus-pubienne dure et globuleuse, constituée par l'utérus rétracté après l'expulsion du placenta et considérée comme un signe favorable, excluant le danger d'une hémorragie utérine (d'apr. Méd. Biol. t. 2 1971). La malade était bien, la main appréciait le globe utérin contracté (Transactions médicales, avr. 1833, p. 73 ds QUEM. DDL t. 8).
REM. Globique, adj. Vis globique. Vis dont le diamètre est plus grand aux extrémités qu'au centre, et qui est utilisée dans certaines directions automobiles car elle permet une transmission sans jeu et sans résistance. En voiture légère l'on trouve plutôt des directions à galets ou à crémaillère, alors que les camions sont dotés de direction à vis globique (...) parce que plus massive et plus résistante aux gros efforts demandés (CHAPELAIN, Techn. automob., 1956, p. 233).
Prononc. et Orth. : []. Ds Ac. 1694-1932. Étymol. et Hist. 2e moitié XIVe s. « rouleau » (BRUN DE LONG BORC, Cyrurgie, ms. de Salis, f° 48d ds GDF. : I globe gros qui soit de drapiaus), attest. isolée; 1. a) 1552 « corps sphérique ou à peu près » en partic. globe de la terre (EST.); 1573 globe du soleil (PARÉ, Monstr., 4 ds LITTRÉ); b) 1616 « sphère qui représente la surface de la terre ou les constellations célestes » globe celeste et terrestre (N. TRIGAULT, Hist. de l'expédition chrestienne au royaume de la Chine, 606 [Cardon] ds QUEM. DDL t. 18); 2. 1690 anat. « ce qui a une forme sphérique » ici poét. (FUR.); 1833 globe utérin (Transactions médicales, loc. cit.); 3. 1770 ameubl. lanterne en globe (Inventaire du duc de Villars ds HAVARD, t. 2). Empr. au lat. class. globus « globe, boule, sphère; masse ». Fréq. abs. littér. : 2 018. Fréq. rel. littér. : XIXe s. : a) 5 038, b) 3 334; XXe s. : a) 1 576, b) 1 548. Bbg. QUEM. DDL t. 2, 13, 18.

globe [glɔb] n. m.
ÉTYM. 1552; « rouleau (de drap) », mil. XIVe; lat. globus.
Corps sphérique ou sphéroïdal.
1 Boule, orbe, rond, sphère. || Le centre, le diamètre d'un globe. || Globe de métal, de verre. || Petit globe. Globule (1.).
1 Les Égyptiens reconnurent un Dieu suprême (…) ils le nommaient Knef, et ils le représentaient sous la forme d'un globe.
Voltaire, 1re Homélie, Athéisme.
2 Le ciel touchait aux cimes des pins, semblait posé sur elles, s'y appuyait longuement ainsi qu'un globe de cristal vert : un globe sans épaisseur ou d'une épaisseur infinie, impondérable et dense cependant, de contours si fluides qu'ils déconcertaient le regard, mais dont la courbe s'infléchissait, sensible, comblait les yeux de sa radieuse perfection.
M. Genevoix, Raboliot, IV, I.
Par anal. de forme. Littér. || Le globe d'un sein. || Gorge (cit. 9) en globe. || Globes d'une gorge.
3 (…) Le traître, d'une main, Pressait avidement les globes de son sein (…)
André Chénier, Élégies, « La lampe ».
4 Tantôt le peignoir glissant à propos découvrait un dos lustré comme un marbre; tantôt c'était un demi-globe de neige ou d'ivoire qui s'impatientait des rigueurs du corset (…)
Th. Gautier, le Capitaine Fracasse, VIII.
5 Son sein, neige moulée en globe (…)
Th. Gautier, Émaux et Camées, « Symph. blanc majeur ».
Rare. || En globe : sphérique, saillant. Globuleux.
6 Il avait d'énormes yeux en globes hors des orbites comme si on lui avait mis le pied sur le ventre.
J. Giono, le Chant du monde, I, 9, p. 143.
(1690, Furetière). Anat. || Globe de l'œil. || Globe oculaire. Œil (→ Cornée, cit.; éprouver, cit. 26).(1833, in D. D. L.). Obstétrique. || Globe utérin, ou (XXe) globe de sécurité : masse dure et globuleuse que forme le corps de l'utérus contracté après l'accouchement.
2 (V. 1560, Paré). Vieilli. Sphère (d'un astre); astre, étoile, planète (→ Correspondance, cit. 11; économie, cit. 8; existence, cit. 3). || Le globe du soleil (→ Abri, cit. 7; couchant, cit. 2), de la lune (→ Astre, cit. 8). || Globe de feu : météore.
7 (…) de son volume original (…) c'est-à-dire d'une masse nébuleuse (…) possédant (…) un diamètre de plus de cinq mille six cents millions de milles, le grand astre central, origine de notre système solaire-planétaire-lunaire, s'est graduellement réduit, obéissant à la loi de la Gravitation, à un globe d'un diamètre de huit cent quatre-vingt-deux mille milles seulement (…)
Baudelaire, Trad. E. Poe, Eurêka, VIII.
3 (1616, in D. D. L.; globe de la terre, 1552). || Globe terrestre; globe : la Terre → Arrondissement, cit. 1. || Formation du globe terrestre. || Dans les calculs géodésiques, le globe terrestre est assimilé à son ellipsoïde moyen ( Géoïde).Absolt. || Le globe, notre globe, ce globe (→ Apparition, cit. 3; dissoudre, cit. 1; étourdi, cit. 4; expiation, cit. 5). || Mettre le feu au globe (→ Explosible, cit.). || La croûte, l'écorce terrestre, partie superficielle du globe. || La surface du globe (→ Équinoxe, cit. 2). || Bouleversements, cataclysmes, convulsions qui ont modifié la surface du globe. || Discours sur les Révolutions de la surface du globe, de Cuvier. || Moitié du globe. Hémisphère. || Une partie, une région du globe, de la surface terrestre (→ Envahir, cit. 11; équilibre, cit. 20; extension, cit. 12). || Voyageur qui parcourt le globe. Globe-trotter. || Carte du globe. Mappemonde, planisphère.
8 (…) Ce sera quand le Globe et tout ce qui l'habite,
Bloc stérile arraché de son immense orbite,
Stupide, aveugle, plein d'un dernier hurlement (…)
Ira fertiliser de ses restes immondes
Les sillons de l'espace où fermentent les mondes.
Leconte de Lisle, Poèmes barbares, « Solvet seclum ».
9 (…) Buffon trace en traits approximatifs l'histoire entière de notre globe, depuis le moment où il n'était qu'une masse de lave ardente jusqu'à l'époque où notre espèce, après tant d'autres espèces détruites ou survivantes, a pu l'habiter.
Taine, les Origines de la France contemporaine, I, t. I, p. 268.
10 Les astronomes nous apprennent que notre globe, après s'être détaché du soleil en goutte brûlante, est demeuré fort longtemps dans un état physique qui excluait rigoureusement toute possibilité de vie à sa surface.
Jean Rostand, l'Homme, VIII.
4 (1690, Furetière). Sphère matérielle représentant le « globe » (ellipsoïde) terrestre. || Acheter un globe terrestre.
11 Cette année-là, elle avait enrichi sa vitrine d'un globe terrestre de verre, éclairé intérieurement et qui tournait avec lenteur de façon à montrer les couleurs différentes des cinq parties du monde. Ce globe me plaisait beaucoup. Il était assez gros et d'une douce transparence. Les mers y étaient d'un bleu vif, rayées de courants mauves, l'Europe verte, d'un vert sombre (…) et l'Asie rouge brique; l'Afrique y brûlait de soleil; l'Amérique indigo s'incurvait sur les mers; l'Océanie n'était qu'azur, immense azur (…)
H. Bosco, Un rameau de la nuit, p. 116.
(1636). || Globe céleste, sur lequel sont représentées les constellations. Armillaire (sphère).
(1853). || Globe impérial : boule surmontée d'une couronne et d'une croix, symbole de la puissance souveraine. || Le sceptre et le globe.Blason. Représentation de la sphère terrestre. || Globe cintré et croiseté.
tableau Termes de blason.
5 (1770, lanterne en globe). Sphère ou demi-sphère creuse (de verre, de cristal…). || Globe placé sur les appareils d'éclairage pour diffuser la lumière. || Globe d'un luminaire. || Soulever le globe d'une lampe. || Globe électrique. || Globe d'une lampe astrale. || Mettre un objet sous un globe. || Pendule, couronne de mariée sous globe. — ☑ Loc. fig. (XXe). Sous globe. || Mettre sous globe (une personne, une chose) : tenir à l'abri de tout danger. → Mettre dans du coton. || C'est à mettre sous globe, à conserver soigneusement (souvent ironique).
12 (…) une lampe, dont la lumière, passant à travers deux globes de verre remplis d'eau, jetait sur leur ouvrage une forte lueur (…)
Balzac, Une double famille, Pl., t. I, p. 927.
13 La pendule toujours sous son globe de verre, entre deux candélabres égyptiens, figurait une lyre.
Balzac, le Cousin Pons, Pl., t. VI, p. 661.
14 Le soir vous me mettrez sous globe. Il fait très froid chez vous. C'est mal installé.
Saint-Exupéry, le Petit Prince, VIII.
15 (…) et tombant de globes laiteux une lumière de sacristie.
J. Romains, les Hommes de bonne volonté, t. III, XIX, p. 272.
6 Techn. (boucherie). Partie du bœuf, comprenant la tranche grasse, la tende de tranche et le gîte.
DÉR. Globaire, global, globeux (vx), globique.
COMP. V. Globe-trotter.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Globe — Saltar a navegación, búsqueda Para la marca de calzado deportivo, véase Globe Shoes. globe Información personal Origen Japón …   Wikipedia Español

  • Globe — hat verschiedene Bedeutungen: ein Ort in Arizona Globe (Arizona) Globe (TZI) ist ein Grundbegriff aus der Themenzentrierte Interaktion (TZI) die Kurzbezeichnung für das Globe Theatre (Shakespeare Theater) in London Globe (Band) ist eine… …   Deutsch Wikipedia

  • Globe — (gl[=o]b), n. [L. globus, perh. akin to L. glomus a ball of yarn, and E. clump, golf: cf. F. globe.] 1. A round or spherical body, solid or hollow; a body whose surface is in every part equidistant from the center; a ball; a sphere. [1913… …   The Collaborative International Dictionary of English

  • globe — GLOBE. s. m. Corps spherique, corps tout rond. Le centre d un globe. le diametre d un globe. la circonference d un globe. la superficie d un globe. le globe du monde. le globe de la terre. la terre & l eau ne font qu un globe. globe de feu. On… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • GLOBE (LE) — GLOBE LE Journal parisien qui parut du 15 septembre 1824 au 20 avril 1832. De tous les journaux de la Restauration, Le Globe est l’un des plus originaux. Il fut fondé en 1824 par Paul Dubois, ancien normalien chassé de l’université pour ses idées …   Encyclopédie Universelle

  • Globe — Globe, v. t. [imp. & p. p. {Globed}; p. pr. & vb. n. {Globing}.] To gather or form into a globe. [1913 Webster] …   The Collaborative International Dictionary of English

  • globe — [gləub US gloub] n [Date: 1500 1600; : French; Origin: Latin globus] 1.) a round object with a map of the Earth drawn on it 2.) the globe the world ▪ We export our goods all over the globe. 3.) an object shaped like a ball = ↑ …   Dictionary of contemporary English

  • globe — [ gloub ] noun count 1. ) a round ball that has a map of the world on it a ) the globe MAINLY LITERARY the world: the first balloonists to circle the globe 2. ) MAINLY LITERARY a round object a ) a round cover for a light …   Usage of the words and phrases in modern English

  • Globe — Globe, AZ U.S. city in Arizona Population (2000): 7486 Housing Units (2000): 3172 Land area (2000): 18.017897 sq. miles (46.666138 sq. km) Water area (2000): 0.007936 sq. miles (0.020554 sq. km) Total area (2000): 18.025833 sq. miles (46.686692… …   StarDict's U.S. Gazetteer Places

  • Globe, AZ — U.S. city in Arizona Population (2000): 7486 Housing Units (2000): 3172 Land area (2000): 18.017897 sq. miles (46.666138 sq. km) Water area (2000): 0.007936 sq. miles (0.020554 sq. km) Total area (2000): 18.025833 sq. miles (46.686692 sq. km)… …   StarDict's U.S. Gazetteer Places


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.